DSL aux QCon

vendredi, mars 21st, 2008

image J’ai eu la chance de participer, pour Objet Direct, la semaine dernière, aux QCon à Londres. Malgré de nombreuses interventions de haut niveau, il y avait, malheureusement, peu de speach en rapport avec l’approche MD. Le thème sur les DSL était probablement le plus proche de mes préoccupations du moment. Le speach le plus intéressant était celui de Markus Völter, External Textual DSLs made simple, qui présentait XText. Il s’agit d’un outillage eclipse qui permet très simplement de produire un environnement de développement pour un DSL.

En effet, un des prérequis à l’adoption de DSL est la disponibilité d’outils de « développement » associé. Personne n’acceptera d’utiliser un DSL avec Word comme IDE…

imageLe principe de XText est simple : en entrée, on fournit une grammaire BNF du DSL (plus quelques infos facultatives supplémentaires : contraintes exprimées en OCL, contenu et structure des vues sur le code), l’outil génère, sous forme d’un plugin eclipse, un parseur, un modèle cible (EMF), un compilateur vers ce modèle et un éditeur qui fournit tout ce qu’on attend : coloration syntaxique, complétion du code, vue « outline » personnalisable, validation temps réel de contraintes.

Le « DSL-IDE » produisant de l’EMF, il est possible d’exploiter sa sortie avec tout l’outillage diponible : visualisation graphique, transformateurs de modèle, générateurs de code. En particulier, il est possible d’intégrer la compilation de ce DSL dans une chaîne de transformation OpenArchitectureWare (oAW Workflow).

Je pense essayer rapidement l’outil avec un petit langage orienté vers la saisie d’exigences métier. Je vous tiendrai au courant.

Texte et modèle

dimanche, décembre 23rd, 2007

Même si quand on pense modèle, on voit le plus souvent un diagramme avec des boites et des flèches, il est souvent plus intéressant de produire un modèle sous forme de texte compréhensible par un humain.

C’est en particulier souvent bien plus efficace pour exprimer la composante dynamique du modèle. Ceux qui me connaissent savent que je suis à la recherche d’un Graal : une syntaxe concrète correspondant à la sémantique des actions d’UML (ASL en est la syntaxe abstraite).

Pour parler clairement : un langage permettant d’écrire le corps des méthodes en UML sans être lié à une technologie ou un langage cible.

eclipse

Il y a peut-être de l’outillage en vue : TMF (Textual Modeling Framework) serait le pendant textuel de GMF pour la partie graphique. GMF est un framework générique pour instancier le (méta-)modèle EMF via des éditeurs graphiques. TMF permettrait la même chose via des éditeurs textuels.

C’est encore à l’état de « proposal » mais ça mérite d’être suivi.

QVT et Together 2007

jeudi, décembre 6th, 2007

Borland met fortement en avant, comme une nouveauté décisive de Together 2007 (même si, je crois c’était déjà disponible dans la version 2006), la possibilité d’écrire des transformations de modèle avec leur implémentation de QVT.

Pour les besoins d’un client, j’ai commencé à me familiariser avec l’outil. Je vous livre, presque en direct mes impressions.

(suite…)

buy sale viagra
buy viagra online price
buy discount levitra
buy sale viagra
viagra 100 mg
buy cheap cialis
buy viagra
cheapest levitra
buy viagra online
buy viagra usa
buy viagra online
buy now viagra
buy price viagra
buy now levitra
buy discount viagra
cheap viagra online
buy viagra fedex
buy viagra overnight
buy viagra las vegas
generic viagra
cheap price viagra
Pfizer viagra free samples
generic cialis
cialis black reviews
buy cheap cialis
free madonna ringtones
cheapest cialis
buy now viagra online