Après le MDDay 2008

vendredi, novembre 28th, 2008

MD_Day_2008_Petit Affluence encore plus importante que l’an dernier (>200 personnes) : heureusement, les locaux étaient moins exigus.

Organisation et logistique top (à part plusieurs coupures de courant sur La Défense pendant la présentation d’Ed Merks ! Il a du penser que la France était un pays sous-développé).

J’ai eu la chance de commencer (auditoire et moi encore frais) : les retours étaient plutôt positifs (mais personne ne vient jamais te voir en te disant : « ta présentation était nulle » !). Les présentations se sont enchaînées sur un rythme assez dense.

J’ai bien aimé les deux présentations des guest stars (Didier Girard et Ed Merks).

J’ai apprécié la vision pragmatique de Didier sur le MD, et image particulièrement le passage sur l' »espace de faisabilité » du MD, comparé à celui du code, et sa couverture du besoin.

Le débat autour du MD porte souvent sur les besoins non inclus dans cet espace de faisabilité (le jaune non couvert par le bleu) et le coût de leur couverture.

La présentation d’Ed Merks (« The Unbearable Stupidity of Modeling ») portait sur les critiques que supporte régulièrement la modélisation, et les réponses qu’il apporte en s’appuyant sur des arguments concrets (la plupart basés sur l’utilisation d’EMF). Son discours est convaincant (même si ses slides ne sont pas terribles !), mais si on creuse bien, on verra que la plupart des avantages de la modélisation (sous entendu « sur le codage sans modélisation ») qu’il cite, sont liés simplement à l’expressivité plus importante du modèle EMF par rapport au modèle java ! En particulier à la gestion des associations avec inverse.

J’ai beaucoup aimé la remarque suivante : « Ce que nous comprenons est simple, ce que nous ne comprenons pas encore est complexe ».

Les présentations seront bientôt disponibles sur le site du MDDay. En attendant voici la mienne en exclusivité :-)

Le retour du MDDay

lundi, novembre 3rd, 2008

image Un an déjà ! Après le succès du MDDay 2007, les partenaires organisateurs ont décidé de remettre le couvert.

C’est toujours une journée dédiée au Model Driven (Development, Architecture, Engineering, Testing…) et c’est toujours gratuit. Même principe que ce qui a fait son succès l’an dernier : des présentations jumelées expert + client.

En plus des partenaires (Objet Direct, Objecteering, Jaxio, Lyria/W4, BlueXML, MIA, Obeo, Sodius, et Microsoft) deux guest stars (Didier Girard et Ed Merks, Mr EMF) donneront leur vision du sujet.

J’animerai la présentation pour Objet Direct, en collaboration avec un de mes clients, Eric Deriaz, de Merck Serono, Genève.

Ma présentation, sera en quelque sorte, la suite de celle que j’ai faite l’an dernier (j’avais parlé de l’intégration des règles de gestion dans les modèles destinés au MD). Mon sujet cette année : comment modéliser efficacement une application en approche MD. Je parle bien de modèle applicatif (le sujet n’est pas le modèle de domaine) et je montrerai comment éviter les syndromes classiques :

  • Le PIM anémique : pas de comportement, pas de modèle applicatif,
  • Le PIM obèse : un modèle fonctionnel ultra-détaillé, lourd et coûteux,
  • Le PIM « PSM » : un modèle technique ; de la génération de code pas agile, sans modèle fonctionnel.

Je présenterai des exemples concrets de « Patterns Applicatifs » qui permettent, avec très peu d’énergie, de produire beaucoup de code.

Eric parlera des raisons qui ont poussé Merck Serono à expérimenter l’approche MD à travers ces patterns sur une application pilote et les résultats de cette expérimentation.

Venez nombreux !

Une syntaxe concrète pour ASL

mercredi, octobre 22nd, 2008

image Pas trop tôt ! L’OMG a enfin proposé un RFP pour une syntaxe concrète pour ASL (Action Semantics Language). Dit comme ça ça ne fait pas trop rêver :-) Pourtant c’est depuis longtemps un de mes dadas et un sujet dont je parle régulièrement dans mes présentations/séminaires MD.

La norme UML2 définit une syntaxe abstraite (un méta-modèle) pour décrire les actions sur un modèle statique : ASL. C’est ce méta-modèle qui est derrière une bonne partie des diagrammes dynamiques d’UML.

Autrement dit, aujourd’hui, pour décrire un comportement en UML (le contenu d’une méthode par exemple) on dispose des diagrammes dynamiques (activités, séquence, vue d’ensemble des interactions) mais pas d’un langage de programmation (une syntaxe concrète). Même si aucune norme n’existe, certains outils (peu finalement) incluent leur version propriétaire d’un tel langage :

Pourquoi suis-je si intéressé par le sujet ? A mon avis l’absence d’un tel langage dans les modeleurs actuels est un des freins majeurs à l’adoption de démarches MD.

Je m’explique : un modèle source d’une approche MD (le PIM en MDA), pour permettre de générer un pourcentage raisonnable du code (>50% sinon on est pas vraiment centré sur le modèle), doit inclure l’aspect comportemental (les règles de gestion du domaine par exemple).

En théorie il y a tout ce qu’il faut dans UML pour modéliser un algorithme avec les diagrammes dynamiques.

Dans la réalité celui qui a déjà essayé sait que l’approche n’est pas pertinente ! Si on veut pouvoir produire le code cible à partir de ces diagrammes ils doivent être équivalents à du code, c’est-à-dire être complets et extrêmement rigoureux.

Or les diagrammes dynamiques d’UML n’ont pas été faits pour être compilés : ils sont très difficile à maintenir et surtout, leur syntaxe, telle qu’implémentée dans les modeleurs, est toujours incomplète et la plupart du temps beaucoup trop laxiste.

Une syntaxe concrète (i.e. un langage de programmation) associée à ASL suffirait donc pour non plus modéliser, mais programmer en UML !

Avantage supplémentaire de l’approche : on peut simuler, et donc tester, ces méthodes avant même de disposer des transformateurs vers la plate-forme cible.

On espère que (pour une fois à l’OMG !) cette RFP donnera lieu rapidement à un standard dont les éditeurs s’empareront.

A propos

vendredi, octobre 13th, 2006

Grégory Weinbach

Ce blog présente mes commentaires au quotidien sur le monde du développement, de l’ingénierie de développement par les modèles et tous les buzz words associés (MDA, MDE, MDD, voire DSL, DSM, DDD :-). On y parle aussi bien d’outils ou de méthodo que de mes réflexions et/ou problèmes quotidiens rencontrés lors de leur mise en oeuvre. J’essaie aussi d’annoncer les événements (conférences, séminaires, congrès), voire de les commenter quand j’ai la chance d’y participer.

J’ai 24 ans d’expérience du développement informatique et j’ai découvert les technologies objet en même temps que la modélisation (OMT à l’époque) il y a 20 ans. J’ai participé à de nombreux projets s’appuyant sur des techniques de génération de code. J’ai aussi collaboré au développement d’outils de génie logiciel et d’offres MD et j’ai animé le pôle consulting d’Objet Direct.

Aujourd’hui, je conseille mes clients pour la mise en oeuvre de leurs architectures fonctionnelles et logicielles au sein d’EZOKY, cabinet de conseil en architecture.

Grégory Weinbach
greg@mdblog.fr


View Grégory Weinbach's profile on LinkedIn

 

Add to Technorati Favorites

 

buy sale viagra
buy viagra online price
buy discount levitra
buy sale viagra
viagra 100 mg
buy cheap cialis
buy viagra
cheapest levitra
buy viagra online
buy viagra usa
buy viagra online
buy now viagra
buy price viagra
buy now levitra
buy discount viagra
cheap viagra online
buy viagra fedex
buy viagra overnight
buy viagra las vegas
generic viagra
cheap price viagra
Pfizer viagra free samples
generic cialis
cialis black reviews
buy cheap cialis
free madonna ringtones
cheapest cialis
buy now viagra online